Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

23/10/2009

Ecoeurée

Marre des vengeurs de café du commerce et des jaloux professionnels.


Or donc, après plusieurs mois d'abstinence forcée, Dame Lamberte se remit à fréquenter la Toile. Elle replongea avec délices (?) dans les commentaires que ses voisins laissaient sous les articles de presse. De La libre, mais aussi du Figaro et de Libération (plus rarement du Monde, depuis trop longtemps transformé en foire d'empoigne par les internautes, ou du Soir, où un commentateur sur deux donnait déjà dans l'antiflamandisme primaire avant son escapade).

 

Dame Lamberte se remit à lire, et n'en crut pas ses yeux. Etait-ce elle qui avait changé, était devenue plus humaine pendant son exil, ou ses contemporains qui étaient devenus fous ? Fous étant une insulte pour les malades mentaux, d'ailleurs. Haineux, plutôt. Lâches. Jaloux.

Méchants.

 

Jaloux du jeune prince de Neuilly. Ce qui peut se comprendre. Quoique Lamberte n'envie pas la pression que sa Majesté impose au gamin. Jaloux aussi, en vrac, des candidats réfugiés (z'avaient qu'à rester sous les bombes), des chômeurs de longue durée (ben oui, quoi. Nous, on travaille, ma bonne Dame ! Z'ont qu'à faire pareil !), des prisonniers et des pensionnaires des IPPJ (Le Club Med' ! D'ailleurs, ce sont eux qui le disent !), des pauvres tout court (Des feignants qui investissent au Bled et qui, en plus, se permettent de voter Di Rupo !), des jeunes dealers des cités française (Pourquoi y bosseraient ? Y se font 6000 € par mois en faisant le guêt, et en plus y se plaignent des flics), des délinquants en général (parce que c'est bien connu, Madame, les flics laissent faire et les juges libèrent à tour de bras. D'ailleurs dans les prisons y a que des honnêtes gens en légitime défense et des contrevenants au code de la route).

 

Méchants. Vis à vis des croyants. Vis à vis des incroyants. Vis à vis des Flamands. Vis à vis des immigrés. Vis à vis des accidentés (le type qui s'est cassé la colonne aux 24 heures, l'avait qu'à pas picoler. D'ailleurs, y faisait quoi, là, à son âge ? Bien fait pour sa pomme). Vis à vis des "bourreaux" (faut les condamner au pain et à l'eau) surtout sexuels (faut leur couper les couilles, même 30 ans après les faits, même si la victime veut tourner la page). Vis à vis des victimes (surtout celles qui ne rentrent pas dans le moule de la vengeance à tout prix. Dites, elles ont pensé à la Société ? Ce doit être parce qu' "on" les a payées. Ou le Syndrôme de Stockholm.) Vis à vis des profs (ces gauchistes qui endoctrinent les élèves). Vis à vis des élèves (ces petits cons qui ne respectent plus les profs). Vis à vis du Prince Laurent. Vis à vis des Corses. Des Noirs. Des Juifs (mieux vaut dire sionistes, hein, sinon on se retrouve avec les flics au cul). Des flics. Des juges. Des jurés (vous savez, ces abrutis qui se font influencer par les juges).

 

Dame Lamberte se dit qu'elle a dû changer. Qu'autrefois, cette méchanceté, cette rancoeur, ne la blessaient pas.

Qu'elle devrait s'en moquer.

Qu'elle ne peut rien changer à la nature humaine.

Qu'elle devrait apprendre à hurler avec les loups.

Ou à se taire.

A se taire...

Les commentaires sont fermés.