Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

15/11/2009

Entre ma conscience et la Loi...

Que ferais-je, si je devais choisir entre ma conscience et la Loi ?


A vrai dire, comme tout le monde, je n'en sais rien.

J'ai suivi des études de Droit. Je devrais donc, en théorie, affirmer "La Loi, par dessus tout". Et pourtant, je n'y parviens pas. Plus encore, j'y parviens de moins en moins, en vieillissant. J'aimerais pouvoir dire "Ma conscience, par dessus tout". En espérant ne pas me tromper. Car ma conscience est aussi faillible que moi.

Elle est faillible, mais elle existe. Présente. En moi. Je suis un être humain. Et j'espère pouvoir le rester.

Le rester. Car si ma conscience est faillible, la Loi l'est aussi. Cette Loi que nul n'est censé ignorer, mais que l'on ne connaît plus ou moins qu'après cinq longues années d'études. Cette Loi qui bien souvent dit ce qui est le Bien pour le Citoyen. Cette Loi qui parfois est inique. Ou parfois, simplement, in-humaine dans sa Justice.

Je n'ai jamais eu à choisir entre ma conscience et la Loi.

Seulement entre ma conscience et un règlement. Le règlement interne d'un centre de désintoxication.

"Il est interdit de dire au-revoir aux exclus".

Je n'en ai pas tenu compte. J'ai dit au-revoir. Peu importe pourquoi. L'exclu allait mal. Je lui devais beaucoup. Je risquais l'exclusion, mais j'ai dit au-revoir.

Je ne risquais que l'exclusion.

Aurais-je agi de même si j'avais risqué la prison ?

Aurais-je agi de même si j'avais risqué la mort ?

D'autres l'ont fait.

L'aurais-je fait ? Je n'en sais rien. Je l'espère, mais je n'en sais rien.

Je me pose la question. Souvent. Depuis cette nuit où j'ai dit au-revoir.

21:17 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dame lamberte

Les commentaires sont fermés.