Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/11/2009

Un Rude Hiver

Voyage initiatique au sein de la Comté de JRR Tolkien

http://www.jrrvf.com/nouvelles/anthologie/rudehiver.pdf

 


Je vous préviens d'entrée de jeu : Le Rude Hiver de Gormadoc Brandebouc est une fanfic. Une fiction écrite par une "fan" du Seigneur des Anneaux, et de JRR Tolkien, qui prend place dans son univers. Rien à voir, cependant, avec les niaiseries adolescentes qui fleurissent un peu partout sur le Net. D'ailleurs, l'auteur, Sylvie Butet, n'est ni adolescente, ni niaise (qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit. Tous les adolescents ne sont pas niais, et certains de leurs écrits sont excellents. Mais j'y reviendrai une autre fois). Et son roman (ou son web-roman), s'il se situe dans la patrie des Hobbits, pourrait tout aussi bien se dérouler dans toute autre société rurale et pré-industrielle.

Or, Gormadoc Brandebouc est un jeune homme d'excellente famille, qui se destine à la profession (mais la médecine est-elle une profession) de guérisseur. Suite à de lourds soupçons, il fuit, erre dans la campagne hivernale, trouve l'amitié d'hommes de différents horizons, rencontre sa future épouse, voit la mort de près et doit finalement choisir entre sa vocation et son héritage seigneurial. A la fin de l'histoire, comme il se doit, le gamin insouciant est devenu un homme responsable grandi par les épreuves.

Sylvie Butet décrit la vie campagnarde d'une plume alerte, mais sans concessions. Ses Hobbits ne sont pas des êtres innocents. Sa Comté n'est pas un pays de rêve, si elle est un pays rêvé. Jalousie, haine, secrets de famille y côtoient l'humanité quotidienne, l'amitié, et la guerre. Guerre dont personne ne sort indemne, et où certains perdent la vie. Non, la campagne n'est pas idyllique. Mais elle est forte. Et solidaire. Et si la vie ne réserve pas aux héros ce qu'ils en espéraient, elle n'en est pas moins digne d'être vécue. Telle qu'elle est.

Comme la vraie vie, en quelque sorte.

Les commentaires sont fermés.