Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/04/2010

Terminator : le commencement

J'aime pas les caisses automatiques


Le GB-d'en-face (qui se transformera bientôt en Carrefour-market...) vient d'installer une superbe caisse automatique. Le genre de truc sans caissière où le client est censé faire lui-même le travail autrefois dévolu à une employée. On n'arrête pas le progrès. Pardon ? Le progrès ? Ce genre de robots existe déjà depuis belle lurette chez Delhaize. Je n'ai jamais réussi à l'utiliser correctement. Et, visiblement, je ne suis pas la seule. Chaque fois que je me suis trouvée à faire la file devant l'une de ces machines-à-payer déshumanisée, j'y ai passé trois fois plus de temps (alors qu'elles sont censées nous éviter une perte de temps inutile) qu'en attendant mon tour à une caisse normale (une de celles où l'on vous dit encore "bonjour, Madame").

Autant le dire tout de suite, je déteste les caisses automatiques, que ce soit dans les supermarchés, ou dans les parkings publics. Je déteste aussi les stations-services sans pompiste (c'est à dire, grosso modo, 99% des stations-services belges) ou les machines-à-virements-bancaires. D'abord, parce que je n'ai aucune confiance dans ces appareils. J'ai toujours l'impression qu'ils vont n'en faire qu'à leur tête (comment, çà, ils n'ont pas de tête ?). Tenez, par exemple, le mois dernier : je demande au superbe appareil qui trône dans l'"antichambre" de la banque voisine de me délivrer mes extraits de compte, une dizaine tout au plus. Voilà t'y pas qu'une fois cette opération exécutée, l'abruti (un appareil peut-il être abruti ? Oui, la preuve...) se met à cracher (à une vitesse d'escargots) tous les extraits de 2009. Et en triple exemplaire, rien que ça. Impossible de l'arrêter, ni de récupérer ma carte, même avec l'aide de l'unique employée de l'agence...

Unique employée, disais-je. Combien de caissières restera-t-il au GB-d'en-face (pardon, au Carrefour-market...) dans dix ans ? Auront-elles rejoint les pompistes et les gardiens de parking au paradis de l'ONEM ? C'est probable. Et je n'ai plus du tout envie d'ironiser, là. Parce que je n'ai pas envie que mes enfants travaillent, que mes petits-enfants grandissent, dans un monde robotisé, déshumanisé, où la seule valeur qui reste est le dividende de l'actionnaire. car ces machines ne sont installées que pour réduire les frais de personnel. dans l'intérêt du consommateur ? En apparence, peut-être, si l'on oublie que, ce que le consommateur n'aura peut-être pas payé à la caisse, il le paiera à la Sécurité sociale pour entretenir le personnel licencié. Personnel que l'on ne peut décemment pas laisser totalement mourir de faim, sous risque de révolte des gueux.

décidément, je deviens de plus en plus gauchiste. Mon pauvre papa doit s'en retourner dans sa tombe...

 

 

Commentaires

Je suis totalement en accord avec votre combat. D'autant plus que je fais partie des gueux.

Mais ma religion m'interdit de défendre d'une quelconque façon les employés du Gb d'en bas de chez moi. Quand on en fait si peu depuis aussi longtemps et avec une mauvaise humeur et une mauvaise foi aussi communicative, il faut bien s'attendre à se faire taper sur les doigts (par contre je veux bien défendre ceux des autres magasins si tant est que leur activité professionnelle soit réellement "active").

Je fais donc 100m de plus pour aller au Delhaize, pas aux caisses robots, juste les self scan (ce système est voué aux gémonies lorsqu'ils s'apercevront que ça permet de limiter efficacement le prix des courses par la simple conscience, visuelle, noir sur blanc, et en temps réel, de ce qui est dans le panier), qui necessitent encore une caissière, et par conséquent, plus qu'un employé, un contact humain.

Il me semble tout de même que c'est un modèle de société qui est à revoir, pas seulement son interface au consommateur

Écrit par : Karam | 14/04/2010

Moui assez d'accord sur les caisses automatiques, mais pas pour les mêmes raisons que vous (je n'ai pas votre fibre sociale, et je souhaite sincèrement aux caissières de faire un autre boulot); pour moi, la caisse automatique, c'est moins de service aux clients; on est bien dans un commerce, donc il y a des clients, même si certains nous prennent pour des "usagers" (quel vilain mot)
En revanche je ne suis pas d'accord sur les machines bancaires automatiques : le home banking est très pratique, et faire ses virements de chez soi à l'heure qu'on veut n'a rien à voir avec le fait d'être tributaire des horaires de fonctionnaires des banques, de faire la file trois plombes pour une simple petite opération, et de se retrouver parfois avec un guichetier grincheux dont on se passerait bien du contact humain ;
Si on veut un vrai contact commerçant, de toutes façons, il ne faut pas aller au supermarché (où les employés ne connaissent rien aux produits qu'ils vendent) , mais chez des vrais commerçants : le boucher, le fromager, le poissonnier, le marchand de primeurs, et en plus ils ont encore, pour certains, le sens du client...

Écrit par : thalyssette | 06/05/2010

Mon cher Karam,

Oui, Delhaize, c'est mieux (et oui, on y bosse : mon Gaspart de fils aîné y a "jobbé" pendant les grandes vacances, et d'après lui on y bosse vraiment). Mais, bon, le GB d'en face est... en face ! Et Lambertine est souvent très distraite (du genre à aller spécialement au magasin pour acheter un truc, et à revenir sans) et très feignasse (faire 2 km à pieds pour aller chercher le truc en question, c'est crevant et ça prend du temps).

Chère Thalyssette,

Caissière, ce n'est peut-être pas un boulot très passionnant (quoique... y a pire !) mais c'est un boulot quand même. C'est mieux (si... si... je vous jure) que pointer à la CAPAC.
Sinon, bien d'accord, rien ne vaut les commerces de proximité. Encore faut-il qu'il y en ait à proximité... Pas de problème en ce qui concerne les boulangeries, un peu plus pour les boucheries. par contre, les marchants de fruits et légumes se font rares, par ici !

Écrit par : lambertine | 13/05/2010

Et oui Lambertine, c'est pour cela que je vis en ville, avec des vraies rues et un vrai choix de magasins de bouche, et de boutiques agréables, même s'ils se font de plus en plus rares hélas;
Et encore le bon boulanger n'étant pas forcément près du bon pâtissier (qui se comptent sur les doigts d'une main à Bruxelles, alors j'imagine ailleurs ..) je me balade beaucoup aussi entre les quartiers :-)

Écrit par : thalyssette | 19/05/2010

Les commentaires sont fermés.