Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

16/05/2010

Linguiste (pas) chiant

Comment dit-on "La Belle au Bois Dormant" en proto-slave ?


Il était une fois...

Un jeune juif russe découvre, au fond d'une forêt ukrainienne, une jeune fille endormie d'un sommeil enchanté. Des années plus tard, devenu américain, et étudiant en linguistique, Ivan revient sur les lieux de son enfance, affronte le gardien de la Belle, la réveille... et se retrouve transporté dans l'Ukraine médiévale.

J'ai lu Enchantement avec des pincettes. Il faut dire que la réputation de l'auteur, Orson Scott Card, ne le rend pas très sympathique à mes yeux : mormon ultrareligieux, coincé, raciste... Eh bien, j'avais tort. Le mythe de la Belle au bois dormant revisité à la sauce russe est, réellement, un enchantement. Le "choc des cultures" y est un régal de drôlerie. Ivan, l'intellectuel, passe pour un idiot, Ivan, le champion d'athlétisme, fait figure de femmelette, dans le monde médiéval et magique de la belle Katerina, où les dieux de l'ancienne Russie et la terrible Baba Yaga ne sont pas que des légendes. Mais font naître les légendes.

Enchantement doit avoir plus de saveur encore pour les connaisseurs des contes Russes. Il n'empêche : même pour un occidental (pas trop) terre à terre, c'est là un fruit bien agréable, à la saveur de bagels arrosés de vodka. Un fruit ni coincé, ni raciste, bien au contraire. Et qui, pour moi, a le mérite supplémentaire de mettre en scène un jeune homme qui ressemble beaucoup à quelques garçons de ma connaissance, linguistes de leur état, et pas chiants du tout.

 

Les commentaires sont fermés.