Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/06/2010

Trois couleurs

Malgré les pagodes...


 

hero.jpg
J'ai dit dans un post précédent que je n'étais pas attirée par la Chine (et l'extrême orient en général). Et pourtant, c'est bel et bien d'un film chinois que je vais parler aujourd'hui. Un film comme je les aime, (plus ou moins) historique, épique, mettant en scène des héros et des (enfin, un) rois. C'est d'ailleurs son titre, Hero.

Zhang Yimou transporte le spectateur dans un lointain passé (deux mille deux cents ans et des poussières), à l'époque où la Chine n'était pas encore la Chine mais sur le point de le devenir. Parce qu'un Roi, celui que l'on appellera Qin (d'où, "Chine") a décidé d'unifier (ou plutôt de conquérir...) les royaumes voisins pour en faire un empire. Face à ce Roi, un homme, qui prétend avoir abattu ses plus farouches ennemis. C'est l'histoire de cet homme qui nous est contée. Trois fois. De trois points de vues. En trois couleurs. Jusqu'à la scène finale, qui prend aux tripes. Un empire ne se conquiert pas sans sacrifices.

Quelle est la version de l'histoire qui correspond à l'Histoire ? Peu importe. L'Histoire, c'est le Roi Qin fondant l'Empire du Milieu sur les tombes des héros. Et chacune des histoires est vraie, pour celui qui la raconte. Elles sont racontées avec un brio sans pareil, et d'une beauté formelle, d'un esthétisme, à mon avis, jamais égalés. Hero n'est peut-être pas le meilleur film que j'aie jamais vu (seulement l'un des meilleurs), il est sans aucun doute le plus beau.

 

3669355tfkim.jpg?v=1

14:03 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : films, coup de coeur

Commentaires

Hou, j'ai cru à un autre "trois couleurs" en voyant le titre...

le roi de Qin, aaaaah, quel roi....


;)

Écrit par : rebeca | 18/06/2010

Les commentaires sont fermés.