Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/06/2010

I am sorry

Sunday, bloody sunday...


bloody-sunday_93003d.jpg

 

Le 30 janvier 1972, l'armée britannique massacrait les manifestants indépendantistes irlandais à Derry. Le premier ministre britannique, David Cameron, vient de déclarer que cette action était "injustifiée et injustifiable". Ce n'est pas innocent, de la part d'un chef de gouvernement. Et ce n'est pas facile.

La "repentance" est souvent moquée aujourdhui (elle a même été officiellement moquée et condamnée par le Président de la République française, Nicolas Sarkozy). J'avoue qu'elle m'a souvent irritée moi-même. Parce que nous ne sommes pas responsables des crimes de nos aïeux. Et pourtant... Nous faisons partie de diverses communautés. Et il arrive que ces communautés, en tant que communautés, commettent des actes répréhensibles, des erreurs, des crimes. Il arrive que ces crimes du passé pèsent sur le présent, et l'avenir. Je crois donc qu'il faut que les représentants de ces communautés, de ces nations, de ces religions, reconnaissent ces actes, ces erreurs, ces crimes, et demandent pardon. Ce n'est pas facile. Pas plus que de pardonner. C'est difficile, de reconnaître ses propres torts. Je crois que c'est encore plus difficile de reconnaître les torts des siens, et d'en assumer les conséquences.

Monsieur Cameron l'a fait il y a quelques jours. Ce n'est pas grand chose, ce n'est qu'un premier pas. Ce n'est rien. Et c'est colossal.

Les commentaires sont fermés.