Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/06/2010

Le livre qui n'existait pas

Drôle d'idée de faire la critique d'un bouquin introuvable, hein ?


Je n'aime pas la science-fiction. Ou plutôt, je n'aime pas, sauf exception, la littérature (le cinéma, c'est différent. J'aime bien le cinéma de science-fiction...) de science-fiction . Les exceptions étant Dune (parce que Dune, ce n'est pas vraiment de la science-fiction, hein, mais plutôt de la fantasy, même si l'on y trouve quelques boulons), les Enfants de l'Ô (que vous trouverez en lien sur ma page d'accueil), et le livre qui est l'objet de mon billet du jour : L'Homme qui n'existait pas.

"L'Homme qui n'existait pas" est un livre à peu près introuvable, écrit il y a une quarantaine d'année par Roger Zelazny, l'auteur des Princes d'Ambre. Ecrit à la première personne, par un narrateur qui partage avec le prince Corwin cette même amertume désabusée, il raconte les aventures d'un informaticien qui, chargé de ficher tous les hommes, s'est lui-même "oublié". N'ayant plus aucune existence officielle, il gagne sa vie en accomplissant les missions les plus secrètes et les plus incongrues, sorte de Mac Gyver du futur. Il lui arrive de réussir. Il lui arrive, aussi, d'échouer, et de provoquer des catastrophes.

La société décrite par Zelazny ressemble à la nôtre. En plus avancée techniquement : on y trouve des cités sous-marine et des androïdes qui rêvent, non de moutons électriques, mais de vivre en humains. Et en plus fliquée. Mais pas tellement.

Pas tellement.

Juste assez pour qu'on ait envie de ne pas y exister.

Commentaires

Il existe ! Mon fils me l'a trouvé !

Écrit par : lambertine | 14/09/2013

Les commentaires sont fermés.