Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/07/2010

Querelles byzantines

Tesselles de verre, de pierres et d'or...


Guy Gavriel Kay est un de mes écrivains favoris. Ce n'est donc pas par hasard (du tout) si je parle encore d'un de ses romans. J'aime ses romans. Non seulement, ils sont bien écrits, mais ils sont aussi superbement traduits par sa collègue et compatriote Elisabeth Vonarburg. Et, ce qui ne gâche rien, ils racontent de très belles histoires (souvent très tristes, aussi) peuplées de personnages merveilleusement humains.

Tel est Crispin, le héros de La Mosaïque de Sarance. Jeune veuf inconsolable et bougon, il est aussi un mosaïste talentueux. Tellement talentueux que l'Empereur le mande (c'est un peu plus compliqué que ça, mais bon...) pour en faire le maître d'oeuvre de son chef d'oeuvre à lui : la coupole de la plus grande, la plus belle, la plus extraordinaire des basiliques, calque fictionnel de Sainte Sophie de Constantinople. Comme Sarance est un calque fictionnel de Byzance, querelles religieuses comprises.

J'aime la façon de Kay de réécrire l'Histoire, de la transposer dans un monde parallèle, pour ainsi la transcender, la magnifier, même. J'aime les fils conducteurs de son oeuvre, que sont l'Art et la Mémoire, à travers ses différents romans. J'aime sa manière, d'une force, d'une puissance incroyablement mélancolique de décrire la rencontre entre Dieu (ou les dieux) et les hommes. Et j'aime, avant tout, ses personnages qui, à chaque fois, vois poignent le coeur.

Se rajoutent ici la description d'un long et aventureux voyage à travers un continent mythifié. Un continent sombre et sauvage, à l'image de sa divinité terrible, avide de sang, et pourtant destinée à mourir, supplantée au panthéon par le divin Jad, notre divin Dieu. Et Sarance, la grande, la bouillante, la brillante Sarance où s'entremêlent complots politiques et courses de chars, querelles religieuses et amours (pas si) impossibles, émeutes violentes et oeuvres magnifiques. Sarance, où se côtoient la vengeance et la renaissance à la vie.

 

Theodora.jpg

 

 

 

22:02 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fantasy, coup de coeur, kay

Les commentaires sont fermés.