Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

24/10/2010

Aragorn sous l'Argonath. Part 4

Part 4


J'ai mis plusieurs jours à revenir à moi, plusieurs jours avant d'oser prendre le chemin de l'hôpital pour prendre des nouvelles de Vincent. Je n'aimais pas les hôpitaux. Je ne les aime toujours pas, encore moins qu'il y a cinq ans. A cause de ce qui s'y est passé, il y a cinq ans.

Je n'avais jamais mis les pieds dans un service de soins intensifs, et c'est avec beaucoup d'appréhension que je m'adressai à une infirmière? C'est avec un certain mépris qu'elle me répondit. Une fêtarde. Une toxico. Voilà ce que j'étais, pour elle. Parce que je l'étais, tout court. Comme la gamine responsable de l'accident qui avait plongé notre ami dans le coma. Par sa faute, même si elle était morte. Par ma faute, par la faute de tous les inconscients de mon espèce.

- Est-ce qu'il va s'en sortir ? lui demandai-je, timidement. Est-ce que je peux le voir ?

- S'en sortir ? Je n'en sais rien. Il se produit des miracles, parfois. Le voir ? Pourquoi pas ? Après tout...

J'entrai dans la chambre, essayant de ne pas faire de bruit. Comme si mes pas avaient pu réveiller Vincent. Réveiller Vincent... c'était sans doute ce que je désirais le plus, en cet instant. Vincent qui gisait, inerte, dans un lit blanc, la tête bandée, le bras plâtré, la jambe sous traction. Vincent qu'une machine maintenait difficilement en vie. J'avais la gorge serrée. Je ne savais pas quoi faire. M'asseoir sur une chaise inconfortable. Lui parler. Lui raconter n'importe quoi, même s'il n'avait aucune chance de m'entendre. A moins que... Peut-être...

Et puis...

J'avais ce livre dans mon sac. Ce livre que j'avais trouvé dans l'herbe humide. Il était en mauvais état. Mais il était lisible. Je ne sais pas pourquoi, je l'ai ouvert, et je me suis mise à lire à haute voix.

Ce livre traite dans une large mesure des Hobbits et le lecteur decouvrira dans ses pages une bonne part de leur caractere et un peu de leur histoire. On pourra trouver d'autres renseignements dans les extraits du Livre Rouge de la Marche de l'Ouest deja publies sous le titre: Le Hobbit.

...................................................................................................................................................................................

Bizarres. Belles, mais bizarres. Ni vraiment abstraites, ni figuratives. Mélange de matières. Formes fortes et brutes. Le monde d'Henri . Violent. Sauvage.

Les commentaires sont fermés.