Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/10/2010

La petite fille et la mort

En cette veille de Toussaint.


Toussaint. Jours des Morts. Je confonds les deux, comme bien des gens. Et je parle de la mort, comme tout le monde. De la mort, et donc de Jean, qui en est indissosciable pour moi. La mort fait partie de la vie, mais la mort d'un enfant est une injustice. Je devrais peut-être ajouter "pour moi", mais non, c'est une injustice "tout court". Une injustice, et un traumatisme pour les survivants. Même très jeunes.

Ma fille avait trois ans lorsque son frère est mort. Je ne m'avance pas trop en disant qu'elle ne s'en est jamais remise. Et j'ai du mal avec les "les enfants sont trop jeunes pour comprendre", "ils ont bien le temps", "Ils croient que le mort est endormi et qu'il va revenir". Ce n'est pas ce que nous avons vécu. Ce n'est pas ce que ma fille a vécu. Les enfants - peut-être pas tous, mais une bonne partie d'entre eux quand même - se rendent bien plus compte de la réalité des choses que bien des adultes le croient. Ils se posent des question, aussi. Je n'ai pas de réponse à "que faire dans ce cas". Je suis plutôt partisane de leur dire la vérité, tout de suite, et de les faire participer aux rites funéraires, qui sont là pour aider les vivants à continuer à vivre. Même si un enterrement, ce n'est pas drôle. Même si le chagrin, c'est du chagrin. Le mensonge n'arrange rien, bien au contraire.

Les commentaires sont fermés.