Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/12/2010

Minuit, Chrétiens !

Une chanson révolutionnaire ?


Oui, je sais. Je suis en retard. Noël, c'était hier. Pardon, Chantal. Pardon, Christine. Je n'ai ouvert vos messages qu'aujourd'hui. Je suis (vraiment) désolée. Et pardon à mes lecteurs. Enfin, Joyeux-Noël-en-Retard quand même !

Minuit ! Chrétiens, c'est l'heure solennelle
Où l'homme Dieu descendit jusqu'à nous
Pour effacer la tache originelle
Et de son père arrêter le courroux
Le monde entier tressaille d'espérance
A cette nuit qui lui donne un sauveur
Peuple, à genoux, attends ta délivrance
Noël ! Noël ! Voici le Rédempteur !

Je ne suis pas (plus) une bonne catholique.Suis-je d'ailleurs encore catholique ? Plutôt, comme je le disais il y a quelque temps à ce cher Sanglier des Ardennes, je suis "de tradition catholique" (alors que, dans ma jeunesse, j'étais "catholique de Tradition". Enfin bref...).  Plutôt païenne, plutôt loin d'une Eglise dans laquelle je me retrouve peu, mais, comme le savent mon jeune ami Célestin et ma chère Dame Lilotte "croyant en Dieu et aux Forces du Mal". Croyant aussi qu'il y a du vrai dans toute légende. Celle de Noël en est-elle vraiment une ? Peu importe. J'aime croire en un Dieu se faisant petit enfant pour effacer le courroux de son Père. En un Dieu vivant comme Monsieur-tout-le-monde avant de révolutionner le monde - ou, du moins, essayer de le faire. Parce que les hommes ne changent pas, ou si peu, hélas. Qu'ils soient d'Eglise, ou pas.

De notre foi que la lumière ardente
Nous guide tous au berceau de l'Enfant
Comme autrefois, une étoile brillante
Y conduisit les chefs de l'Orient
Le Roi des rois naît dans une humble crèche
Puissants du jour, fiers de votre grandeur,
A votre orgueil c'est de là qu'un Dieu prêche
Courbez vos fronts devant le Rédempteur !

A propos de l'Eglise, il y a belle lurette qu'elle a tenté d' "exclure" de la Messe de Minuit (ou plutôt de dix heures du soir) le Minuit, Chrétiens traditionnel. Parce qu'il serait, précisément "traditionnel", "de droite", "intégriste". Traditionnel ? Oui, certes. Mais "intégriste" parce qu'il parle du courroux du Père ? Mais n'a-t-il pas mille raisons d'être courroucé, le Père ? Et "de droite" ? J'y vois, moi, un chant révolutionnaire. Un chant où le peuple "à genoux" finit "debout, chantant sa délivrance". Un chant où tombent les chaînes des esclaves, et où les puissants courbent le front devant un  enfant démuni. Un chant bien plus proche de la théologie de la libération, de Mgr. Romero, de Dom Helder Camara, de Leonardo Boff, de l'Abbé Pierre, que des ors du Vatican, de Dom Escriva de Balaguer, des interdits doloristes et de la peur du scandale.

Le Rédempteur a brisé toute entrave
La Terre est libre et le ciel est ouvert
Il voit un frère où n'était qu'un esclave
L'amour unit ceux qu'enchaînait le fer
Qui lui dira notre reconnaissance ?
C'est pour nous tous qu'il naît, qu'il souffre et meurt
Peuple, debout ! chante ta délivrance
Noël ! Noël ! chantons le Rédempteur !

Minuit, Chrétiens, au fond, c'est l'Eglise et le Monde tels qu'ils devraient être, plutôt que tels qu'ils sont. Et peut-être est-ce pour ça qu'il est mal vu, ce chant. Parce que les prélats bien comme il faut en ont enfin écouté les paroles.

Bonnes fêtes à tous.

Commentaires

Je n'avais pas vu les choses comme cela...

Et il est vrai que ce "Minuit, chrétiens", on ne l'entend plus guère, et que la messe de minuit, on est bien content quand elle est à dix heures, vu que chez moi elle était cette année à dix-neuf heures trente. C'est le fin d'une époque, certainement.

Quand à ceux que vous citez, que vous aimez bien, qui vous font du bien, je suis bien content de m'y retrouver un peu.

Bonne et belle année à vous.

RH

Écrit par : Regis Hulot | 01/01/2011

Les commentaires sont fermés.