Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/03/2011

Beaux-frères

Sont-ils obligés de s'aimer ?


Je n'ai jamais pu regarder Je suis le Seigneur du Château de Régis Wargnier jusqu'à la fin. Ce film me met beaucoup trop mal à l'aise pour que j'y parvienne. Par contre, je trouve intéressant le problème qui y est abordé.

Un châtelain, veuf et père d'un petit garçon engage une gouvernante, "veuve" (son mari est porté disparu) et mère d'un enfant du même âge. Les parents vont s'aimer. Les enfants vont se haïr.

Danc ce film, la haine des enfants l'un envers l'autre est exacerbée. Mais qu'en est-il dans la vraie vie ? Les "beaux-enfants" s'aiment-ils entre eux ? Et d'ailleurs, sont ils obligés de s'aimer ?

Une famille recomposée, c'est d'abord un homme et une femme qui s'aiment. Un homme et une femme avec un passé. Un homme et une femme qui se choisissent l'un l'autre, et, en général, acceptent ce passé, ces "enfants d'un(e) autre. Mais à ces enfants, le plus souvent, on ne demande rien, sinon d'accepter. Accepter comme membre de leur famille non seulement le beau-parent qui les a acceptés, eux, mais aussi ses enfants, qui, eux, n'ont rien demandé du tout. On a là des personnes que l'on force à cohabiter, alors qu'elles n'ont à la base rien qui les rapproche que le choix de leur parents.

Celà ne pose pas de problème majeur, la plupart du temps. Mais quant l'affection ne vient pas, quand règne entre eux, au pire la haine, au mieux l'indifférence, est-ce si anormal que ça ?

Je ne milite pas ici contre les familles recomposées. Je me pose juste une question qui j'ai rarement vu aborder. Sans doute parce que les enfants sont souvent vus comme des "choses" plus que comme des êtres humains.

Commentaires

J'ai vu ce film, je l'ai trouvé superbe. Obligés de s'aimer, non, mais de vivre ensemble. Le sujet est de plus en plus abordé quand même, il y a tellement de familles recomposées maintenant.

Écrit par : Babeth | 17/03/2011

Je ne milite pas ici contre les familles recomposées. Je me pose juste une question qui j'ai rarement vu aborder. Sans doute parce que les enfants sont souvent vus comme des "choses" plus que comme des êtres humains.

Écrit par : balenciaga handbags | 28/03/2011

Les commentaires sont fermés.