Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/06/2011

Moi, j'aime bien la TV !

... et tant pis pour le Schtroumpf grognon.


Moi, j'aime bien la télévision. J'ai grandi avec elle, depuis ma naissance. Il n'y avait à l'époque que deux chaînes : "Bruxelles français", et "Bruxelles flamand". Un peu plus tard, nous avons pu capter "Lille". Ah ! Bonne Nuit les Petits !

J'ai grandi avec elle. Avec jeux Sans Frontières et l'Eurovision. Avec le feuilleton de 19h30 et Les 5 dernières minutes. Avec Feu Vert et 14-18. Avec la télévision scolaire et Visa pour le Monde. J'ai grandi avec elle, et appris beaucoup de choses grâce à elle. J'ai grandi avec elle, et elle ne m'a jamais empêché de lire, de jouer, de rêver ni de m'instruire.

Plus tard, les chaînes se sont multipliées. La couleur a fait son apparition et s'est démocratisée grâce au cable. La télévision est devenue commerciale, et s'est mise à émettre 24 heures sur 24. Je me suis mariée, et j'ai eu des enfants. Je ne les ai pas empêché de regarder le petit écran, tout en contrôlant ce qu'ils regardaient, en le regardant avec eux. Je n'ai jamais aimé le Club Dorothée (et particulièrement Dragonball), et j'ai adoré MacGyver (dont ma fille a tous les épisodes en DVD !). Mes enfants ne sont jamais devenus accros. Ils regardaient ce qu'ils aimaient... et c'est tout. Ils regardent toujours en choisissant leurs programmes.

Car c'est important de choisir ses programmes ! La télévision est un support, un outil, un média. Elle permet de regarder le meilleur comme le pire, Le Dessous des Cartes et L'île de la Tentation. Les Soprano et Plus Belle la Vie. C'est pas Sorcier et les Pokémon. Comme le support papier permet de lire Voici et La Guerre et la Paix. Le Monde Diplomatique et Détective. SAS et Le Seigneur des Anneaux. Elle peut décérébrer comme elle peut instruire, vendre de la merde ou de la culture. Le tout est d'utiliser intelligemment la télécommande. Et de pousser sur "off" s'il n'y a aucun programme intéressant. Ou si, simplement, on a mieux à faire.

Les commentaires sont fermés.