Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

18/07/2011

Aragorn sous l'Argonath. Part 11

Part 11


Le temps passait, et les pages du livre défilaient. Les mots continuaient à emplir la chambre, n'affectant pas Vincent, toujours inconscient, toujours immobile, à l'état toujours stationnaire. Henri, lui, semblait vivre au fil de l'histoire, allant un peu mieux lorsque les personnages remportaient une victoire, dépérissant lorsqu'ils se trouvaient face à la mort. J'appréhendais, quelquefois, de continuer ma lecture, craignant de faire plus de mal que de bien. madame L'Herbier, pourtant, m'incitait à continuer, malgré tout. Malgré la question qui la taraudait.

- Est-ce que ce livre finit bien, Apolline ?

Est-ce qu'il finissait bien ? Je n'en savais rien. Je ne l'avais jamais lu. J'ignorais jusqu'à son existence, avant de le trouver dans l'herbe humide.

- Continuez quand même, si vous le voulez bien.

Si je le voulais ? pas vraiment. J'étais comme entraînée. Non, je ne le voulais pas. Je le devais, c'était ainsi. C'était la volonté de...

De qui, au fait ? De Dieu, ou du diable ? Ou d'autre chose encore ?

- Non, doux ami. Non, mon trésor : si on l'a, on pourra s'échapper, même de Lui, hé? Peut-être qu'on deviendra très fort, plus fort que les Esprits. Le Seigneur Smeagol? Gollum le Grand? Le Gollum! Manger du poisson tous les jours, trois fois par jour, juste pêché dans la mer. Tres précieux Trésor de Gollum! Il faut l'avoir. On le veut, on le veut, on le veut!

J'ai l'impression qu'il ressemble à mon fils.

- Gollum ? Pourquoi ?

- Parce qu'il réagit comme un toxicomane. Obsédé par son Trésor, comme mon fils pas l'héroïne.

Je m'étais droguée, plus souvent qu'à mon tour, mais jamais je n'avais ressenti ce besoin irrépressible du produit. Tout au plus le désir de m'abrutir, ou de rester éveillée plus qu'il n'est raisonnable. Pour m'amuser, sans plus, et sans penser à mal. Je m'étais droguée plus souvent qu'à mon tour, mais jamais je n'avais touché à l'héro.

A l'Anneau.


Les commentaires sont fermés.