Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

09/09/2011

11 Septembre...

... et Jean.


Jean est né un onze septembre. Il aurait eu vingt-trois ans demain.

Oui, Jean m'obsède. Je crois que Jean m'obsèdera toujours.

"Tes enfants ne t'en veulent pas ? Que tu t'occupes de moi comme si j'étais ton fils ?"

Non, Anthony, mes enfants ne m'en veulent pas, au contraire. Ils comprennent. Sans doute à cause de Jean. Sans doute parce qu'il y a un trou dans leur fratrie, comme il y a un trou dans ma maternité. Et que ce trou, ils essaient, comme moi, de le combler.

Et que, comme moi, il n'y arriveront jamais.

Je t'aime, Anthony, comme j'aime Guillaume, ou Rebeca. Je préfère vous donner vos vrais noms, aujourd'hui, pas des pseudos virtuels. Je sais que j'ai commencé à vous aimer parce que le trou béant laissé par Jean était là, omniprésent dans ma vie, et que j'ai tenté de le combler en vous mettant à sa place. Mais je sais aussi qu'ensuite, je vous ai aimés pour vous mêmes, tels que vous étiez. Avec vos défauts, parfois terrifiants, et vos qualités, souvent magnifiques, mais qui n'auraient été ni ceux ni celles de Jean.

Vous n'êtes pas Jean.

Je vous aime pour vous-mêmes, à présent.

Et que Jean vous protège.

Comme ils protège ses frères et soeurs de sang et de lien, et ses nièces.

Jean, dont le trou reste béant. Malgré vous.

 

PS : Ce billet est pour Elise et Gauthier, Zoé, Aurore, Pierre et Malika, Gauthier et Sophie, Anthony, Guillaume et Rebeca, Lionel, Niels et Wenzel. Mes enfants, mes petits-enfants, et ceux qui ne le sont pas vraiment... mais... Et pour Jean.

Joyeux Anniversaire, mon amour !

 

 

13:55 Publié dans Hommage | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bravo ! Donner à chacun sa vrai place, c'est cela. Et ne rien laisser dans l'oubli, ne rien exclure.
Et puis bien sûr tisser un autre lien au-delà de la mort, pour se sentir accompagné et non abandonné. Je pense que pour vous le trou de Jean n'est pas béant : il est plein de... Jean. N'est-ce pas ?

Écrit par : Laurent Gidon | 10/09/2011

Pleins de Jean, oui...
Et pleins d'absence de lui.

Merci, Laurent.

Écrit par : lambertine | 30/09/2011

Les commentaires sont fermés.