Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/09/2011

Triste Anne...

... et Saint Gilles


J'aurais voulu ne plus jamais parler de Dominique Strauss Kahn. Mais voilà... L'actualité me rattrappe... comme tout le monde.

Et...

Et j'en ai marre.

J'en ai marre de voir Tristane Banon - qui qu'elle soit, quoi qu'elle ait fait, et de qui qu'elle soit la fille - trainée dans la boue.

J'en ai marre. Cette jeune femme accuse un homme de tentative de viol. Il est peut être coupable, peut être innocent, mais, oserais-je dire, peu importe. C'est à la justice de se prononcer. Mais ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est le déferlement de haine contre celle qui n'était au moments des faits présumés qu'une gamine. Parce qu'elle est écrivain ? Parce qu'elle est jolie ? Parce que sa mère est une élue socialiste ?

Parce qu'elle aurait été agressée sur une moquette moelleuse et non dans un parking sordide ?

J'en ai marre de voir trainer Tristane Banon dans la boue. Même si j'en ai marre aussi de voir des Vamara Kamagate emprisonnés pour des viols qu'ils n'ont pas commis.

 

Aujourd'hui, un gamin qui me tient très à coeur a été transféré de la prison de Verviers à celle de Saint Gilles.

Et je dois y aller demain.

Et j'ai peur.

 

 

 

Commentaires

Et je n'ai pas pu entrer.

Écrit par : lambertine | 01/10/2011

De mon côté, je peux en avoir marre de voir le viol utilisé pour le lancement (prévisible depuis deux mois, annoncé dans le Monde d'aujourd'hui) d'un livre; il ne me semble pas que ctte opération médiatique sera d'une grande aide à de réelles victimes de viol (qui risquent, en arrivant dans un commissariat soumis à la politique du chiffre, de se faire conseiller d'écrire un livre), ni à des gens comma Kagamate..

Écrit par : Fond de Commerce | 05/10/2011

A une émission d'Ardisson, (dîner chez lui, discussions à bâtons rompus) il y a quelques années, elle racontait l'incident avec DSK de façon très décontractée, pas franchement le style traumatisée par un viol. C'est un peu tard de porter plainte si longtemps après. A sa décharge, cette fille n'a certainement pas eu une vie équilibrée, sa mère ne s'est pas occupée d'elle et les amants défilaient à la maison, le tout dans un milieu interlope, mi politique mi show biz. Pour le procès et pour sa campagne de communication, elle est certainement très bien conseillée.

Écrit par : thalyssette | 05/10/2011

Kamagate est mort.

Quant au livre de Tristane, il sort bien à point, c'est vrai, et a sans doute été écrit dans la foulée de l'affaire DSK (alors qu'elle était déjà trainée dans la boue pour cette affaire ancienne, alors que ce n'était pas elle qui l'avais remise la une). Est-ce une raison pour douter de sa sincérité quand elle attaque en justice ? Est-ce une raison pour lui reprocher de ne pas "être d'une grande aide toutes les victimes de viol" ? Elle porte plainte pour elle-même, d'abord pour elle-même, et c'est normal. Comme la majorité des victimes portent d'abord plainte pour elles-mêmes (si ce n'était pas le cas, les tribunaux seraient désespérément vides).

Maintenant, je n'ai pas beaucoup d'espoir de voir sa plainte aboutir. Même s'ils ne sont pas prescrits, les actes dénoncés sont bien anciens.

Écrit par : lambertine | 12/10/2011

Thalyssette, quand on raconte ses malheurs, par exemple en parlant d'un viol, il arrive très souvent que certaines personnes plaisantent, ironisent, "rient pour ne pas avoir en pleurer". Ca m'est arrivé souvent, et à d'autres qui me sont proche aussi. Alors, ne serait-ce que par "proximité de réaction", l'attitude de Tristane Banon chez Ardisson me donne particulièrement tendance à la croire.

Écrit par : lambertine | 12/10/2011

Les commentaires sont fermés.