Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/11/2011

Ca n'arrive (pas) qu'aux autres

... même si chacun croit que ce sera le cas... ou plutôt, n'y pense pas.


Je ne m'intéressais pas particulièrement aux prisons,il y a quelques mois. Enfin, si... je m'y intéressais de façon politique.. philosophique... théorique...

Et puis...

Et puis, mon filleul s'est retrouvé en prison. Je ne vous dirai pas pourquoi, maintenant (peut-être le dirai-je plus tard... s'il est d'accord). Et je me suis retrouvée dans le "monde" carcéral. Du côté des familles. Mais dans le monde carcéral quand même. J'ai eu la "chance" d' être confrontée à Verviers, avant de découvrir Saint-Gilles. Heureusement. Je serais devenue folle, sinon...

Je n'écris pas ce post pour parler des prisons. J'écris ce post pour dire que la prison n'est pas qu'un endroit théorique. Elle existe. Elle existe, et il peut arriver à chacun d'y être confronté. De se retrouver derrière les murs et les grilles, ou, plus banalement, en salle de visites. Parce que la plupart des gens qui se retrouvent en prison ne sont pas des monstres, mais des gens comme les autres qui ont dérapé. Et ceux qui viennent leur rendre visite sont encore plus banals. Une étudiante. Une femme de médecin. Une maman gravement malade. Moi...

Il n'est pas difficile de s'imaginer en "parent de vitime". C'est la peur récurrente de tous les parents. Mais en "parent de détenu" ? Et pourtant...

Et pourtant, ça n'arrive pas qu'aux autres.

15:45 Publié dans Justice | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : prisons

Commentaires

Oh ! comme ton article me parle et tu le sais bien.
Depuis hier soir me trotte dans la tête une réponse, un commentaire un quelque chose pour te dire toute ma compréhension... Mais tu sais déjà je crois.
Il est sans doute et j'en sais quelque chose, difficile et pas politiquement correct de écrire et de penser ce que tu écris et que nous pensons.
La prison, tu as raison de le dire, n'est pas que celle des détenus, c'est aussi celle des parents, amis, connaissances des détenus. un endroit où les différents sas, portes et clefs et autres attentes sont insupportables à ceux qui les fréquentent en "visiteurs".
J'ai dit à mon fils l'autre jour que moi en prison (et ça peut arriver pas qu'aux autres) je ne tiendrais pas une semaine, me demandant et le questionnant sur la manière dont il supportait cette incarcération. Moi je me suicide au bout d'une semaine. Pas lui et heureusement.
Dans le film "Les choses de la vie", Michel Piccoli s'aperçoit bien que "les accidents [de la route] ça n'arrive pas qu'aux autres. Je garde en moi depuis un devoir de philo en Terminale cette phrase (Rien n'arrive qu'aux autres) comme une vigilance pour moi-même et une attention à ce qui justement n'arrive pas qu'aux autres.
Il y a un an, je ne savais même pas que les prisons existaient. Ce monde était tellement loin du mien ! Mais on le sait bien pourtant : On ne s'intéresse qu'à ce qui nous touche.

Amitiés, Lambertine... Amitiés...
Je t'embrasse

Écrit par : Psyblog | 01/12/2011

Samedi dernier, j'accompagnais un de ses amis d'enfance. ( "Tu le coacheras, hein, Lambertine ?) A la fin de la visite, dans l'un de ces fameux "sas", je lui re-dis de bien faire attention à son "badge". "Sans ça, tu ne sors pas". "Pas grave, je tiendrai compagnie à mon copain". Là-dessus, un gardien le reprends "Tu ne sais pas de quoi tu parles, gamin".

Bon courage, Psyblog, et qu'il prenne bien soin de lui.

Écrit par : lambertine | 02/12/2011

PS : Je vous embrasse tous les deux.

Écrit par : lambertine | 03/12/2011

Les commentaires sont fermés.